A- A+

Emplois et stages

Les emplois dans les Parcs naturels régionaux sont très diversifiés : des emplois techniques (gestion de l'environnement par exemple), aux emplois administratifs (secrétariat, direction par exemple). Très peu d'emplois sont directement en contact avec la nature.

Les Parcs naturels régionaux sont des groupements de collectivités locales, dont le personnel peut être lié à la Fonction publique territoriale (FPT). Il n'y a pas de concours spécifique mais être lauréat des concours de la FPT peut être nécessaire lorsque le poste le précise.


Il y a trois niveaux d'emplois permanents correspondant chacun à des niveaux de formation initiale :

• Direction, conception : niveau BAC+5, et plusieurs années d'expérience
• Animation, conduite de projet : niveau BAC+2 à BAC+4 et expérience
• Exécution, entretien, gestion : niveau Seconde/Terminale


Les cadres et chargés de mission assurent, entre autres, un rôle de conseil auprès des collectivités. Ils sont souvent chargés d'un domaine spécifique : biodiversité, tourisme, développement économique, agriculture, forêt, développement culturel, urbanisme, paysage, énergies renouvelables...

Les stages et les contrats d'apprentissage

Veuillez noter que toutes les offres de stages du Parc seront mises à jour dans le courant du mois de novembre sur cette page et sont en général proposées à des étudiants en master.

Merci également de noter que qu'il n'y a pas de contrat d'apprentissage ouvert au Parc en ce moment : si c'est le cas, la (ou les) offre(s) est(sont) également en ligne sur cette page.

Le Parc naturel régional du Vercors recrute un.e stagiaire "Valorisation du projet de réserve internationale de ciel étoilé : mobilisation d'acteurs, communication, animation"

 

CONTEXTE

Depuis une dizaine d'années le Parc du Vercors anime une politique de réduction de la pollution lumineuse et de maîtrise de l'éclairage public. En 2017 un projet plus global et collectif est né, autour de la création d'une Réserve Internationale de Ciel Etoilé (RICE) s'appuyant sur la Réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors. En préservant la qualité du ciel nocturne par une meilleure maitrise de l'éclairage, les enjeux de ce projet sont multiples : préservation de la biodiversité nocturne et de la santé humaine, économies d'énergie, valorisations pédagogique et touristique de la nuit.

Fin 2021, le Parc est sur le point de déposer un dossier de candidature pour l'obtention du label RICE auprès de l'International Dark-Sky Association (IDA - www.darksky.org). Ce label reconnait la démarche de mobilisation et engage le territoire dans une amélioration de la qualité de son ciel. Cela a été fait en lien étroit avec les communes et les syndicats départementaux d'énergie pour collecter des informations sur l'éclairage public et formaliser des programmes d'amélioration.

En matière de sensibilisation et de formation des professionnels, des actions ont déjà été entreprises : animation dans le cadre du Jour de la nuit, formations astronomie et environnement nocturne pour les accompagnateurs et les hébergeurs, etc. mais cela doit être amplifié. Le volet éclairage privé (commerces et zones d'activités, copropriétés, particuliers) a été peu exploré pour le moment. La communication pour faire connaître le projet doit aussi être développée. Ce stage devra contribuer à développer tous ces aspects.

ZOOM SUR... LA MISSION

→ Apporter des compléments à la candidature RICE en réponse aux demandes de l'IDA : collecte d'informations et de données manquantes, réponses aux demandes et rédaction d'argumentaires

→ Enquêter auprès de certains acteurs pour comprendre leur sensibilité à la réduction de l'éclairage extérieur : commerces, enseignes des zones d'activité, copropriétés, hôtels, gîtes, campings, etc.

→ Elaborer une méthode et des outils pour réduire l'éclairage privé, sensibiliser et convaincre les acteurs privés (temps d'information ou de formation), proposer une démarche de reconnaissance pour les plus volontaires

→ Participer à la conception d'outils de communication pour faire connaître la démarche et sensibiliser les différents publics (missions de sous-traitance prévues) : dépliants, kakémonos, film court en collaboration avec le service communication

→ Faire un benchmark sur les offres touristiques liées à la valorisation du ciel et de l’environnement nocturne, sur les autres projets de RICE en France et à l'étranger

→ Participer à l'organisation d'évènements sur la nuit en lien avec des partenaires : observations astronomiques, sorties accompagnées, contes et spectacles ...

Profil et compétences, organisation, candidature, contact  la fiche de poste ICI !

Le Parc naturel régional du Vercors recrute
un.e stagiaire "Valorisation des matériaux biosourcés"

 

CONTEXTE

Le Vercors labellisé Parc naturel régional depuis 1970 est reconnu pour la qualité et la diversité de ses paysages : plateaux d’altitude agricoles, aplombs rocheux monumentaux, grandes forêts de hêtraie-sapinière, paysages emblématiques à l’échelle nationale voire internationale, cols perchés en surplomb de reculées karstiques,(...) Le Vercors est également un territoire habité dont les richesses font l’objet d’une dynamique de valorisation par, notamment, la transformation des productions d’origine agricole et forestière.
Depuis 2016, l’ambition du Vercors à devenir « territoire à énergie positive » via le dispositif TEPOS, propose des axes de travail en direction des collectivités et des acteurs privés. Ceci a pour but de favoriser la réduction de la demande en énergie, en particulier dans les domaines du bâtiment et de la mobilité.
Enfin, en tant que territoire habité et en croissance démographique constante depuis les années 80, dans pratiquement tous les secteurs du territoire du Parc, de nombreux projets de construction neuve et de réhabilitation du parc immobilier ancien prennent place. Ces projets peuvent faire l’objet d’un accompagnement par les « espaces info énergie » de l’Isère ou de la Drôme, ou bénéficier des aides des plateformes de rénovation énergétique mises en place par les intercommunalités. A l’heure où la future charte du Parc du Vercors est en passe d’être validée, où les matériaux biosourcés ou écomatériaux sont largement plébiscités à l’échelle nationale et régionale, l’approfondissement de ce sujet pour le Parc du Vercors apparaît aujourd’hui indispensable.

ZOOM SUR… LA MISSION

 Approfondir l'état de la connaissance et être en veille sur les sujets d'utilisation des matériaux biosourcés et de la rénovation thermique, avec une approche territoriale. La terre crue, la paille et le bois nécessiteront une attention particulière. De même, il s’agira de documenter la « RE2020 ».

 Reprendre le plan d'action issu du travail de stage 2021 au regard de la programmation annuelle du Parc et des opportunités, en lien avec les autres services du Parc notamment. Une priorisation construite au sein du service Aménagement en découlera, ainsi que la mise en oeuvre des premières actions.

 Effectuer un travail de préfiguration du guide pour la réhabilitation thermique des bâtiments et l’usage des matériaux biosourcés. 

 → Préfigurer le dispositif de commande groupée de matériaux biosourcés (isolants)

Profil et compétences, organisation, candidature, contact  la fiche de poste ICI !

En partenariat avec le Parc naturel régional du Vercors le laboratoire EDYTEM recherche un(e) stagiaire de Master 1

Titre du stage

Enquête quantitative par questionnaire auprès des pratiquants de sports de nature dans les Parcs Naturels Régionaux (PNR) du Vercors et du Massif des Bauges

Contexte

Cette offre de stage s’inscrit dans le cadre d’une thèse en sociologie du sport qui s’intitule : « Sports de nature et changement climatique. Vers une adaptation durable des pratiques autonomes et encadrées ? ».
Dans le cadre de cette thèse les sports de nature sont étudiés par l’analyse des pratiquants autonomes et des pratiquants encadrés. Ce stage se focalise sur les pratiquants autonomes des sports de nature à destination desquels un questionnaire a été élaboré. Ce questionnaire a pour objectif d’interroger les répondants sur leur pratique et d’obtenir des informations sur les motifs de leur pratique, leurs perceptions à l’égard de l’environnement et du changement climatique, et enfin l’adaptation de leur pratique au changement climatique, ou le cas échéant, leurs projections quant à l’adaptation de leur pratique future en réponse au changement climatique. La diffusion de ce questionnaire se fera sous deux formats : sous forme de QR code dans les lieux recevant du public des deux PNR (offices de tourisme, hébergeurs, restaurateurs, sites touristiques, etc.) et des questionnaires administrés sur les lieux de pratique.

Contenu du stage

Dans un premier temps, vous serez amené à organiser et paramétrer les supports d’administration du questionnaire sur le terrain qui se feront sur tablette.
Dans un second temps il s’agira de déployer sur le terrain les enquêtes par questionnaire à destination des pratiquants autonomes. Cette diffusion se fera de la façon suivante :
- En l’administrant directement sur les sites de pratique des deux PNR (sur tablette);
- En le diffusant via les outils numériques en ligne (réseaux sociaux, clubs sportifs, fédérations sportives etc.)
- En veillant à ce que les points de diffusion soient pertinents et efficaces ;
Vous serez également en charge de prendre contact avec les sites où le QR code est disponible pour répondre aux questions éventuelles des personnes en charge de l’accueil sur la diffusion du questionnaire.
Enfin, vous réaliserez une première analyse des résultats de l’enquête.

Profil et compétences, organisation, candidature, contact  la fiche de poste ICI !

Le Parc naturel régional du Vercors recrute un.e agent Equarrissage

CONTEXTE

La mission d’équarrissage au Parc du Vercors est liée au programme de réintroduction du vautour fauve, initié en 1996 et qui a permis de relâcher 80 vautours jusqu’en 2008.
Le contexte actuel obligeant d'envoyer les animaux domestiques morts à l'équarrissage industriel, a rendu nécessaire l'installation de points d'alimentation pour la survie des rapaces nécrophages. La mise en place de placettes d'équarrissage (elles-mêmes réglementées) constitue un véritable outil de conservation des différentes espèces de vautours.
Ainsi, une partie de la mortalité issue des exploitations agricoles (ovins, caprins et jeunes bovins) du territoire est substituée à l'équarrissage industriel et est mise à disposition des vautours. Les restes non consommés sont alors évacués vers le système « industriel » classique.
L’agent qui assure cette mission d’équarrissage pour le SM-PNRV collecte des cadavres d’animaux domestiques morts en exploitation agricole, au sein même des exploitations, les déplace jusqu’à la placette d’équarrissage située sur la commune de Chamaloc, puis évacue les restes non consommés (peaux et os) par les vautours pour les déposer dans des conteneurs réfrigérés. L’équarrisseur industriel vient alors récupérer les restes à envoyer dans ses usines de traitement.

ZOOM SUR… LA MISSION

• Equarrissage- Collectes régulières animaux
◦ Collecte des animaux morts dans les exploitations agricoles : 3 jours par semaine (le lundi, le mercredi et le vendredi, ou un autre jour si l’un de ces jours est férié) sur l’ensemble de la zone définie avec l’équarrisseur industriel, suites aux appels des éleveurs, avec l’aide d’un véhicule 4x4 type Pick-up avec un système de levage (grue de levage installée sur le véhicule)
◦ Dépôt des carcasses sur la placette d’équarrissage située sur Chamaloc puis évacuation des déchets (peaux et os) au minimum une fois par semaine vers les bacs réfrigérés de la plateforme d’équarrissage
◦ Application des protocoles sanitaires
• Gestion administrative
◦ Organisation des tournées de récolte et de l’évacuation des contenus des bacs réfrigérés
◦ Organisation des remplacements le cas échéant,
◦ Remplissage des bordereaux pour chaque récolte dans une exploitation puis transmission à l'équarrisseur industriel
◦ Gestion de la base de données des collectes et réalisation des bilans mensuels et annuels
◦ Gestion, entretien et nettoyage de ses outils de travail, dont le véhicule, la placette, la volière de soin et la plateforme d’équarrissage
• Relations avec les agriculteurs et les agents de l’équarrisseur industriel
• Participation au suivi de la fréquentation de la placette par les espèces nécrophages en lien avec l’agent du Parc responsable du suivi des vautours

Profil et compétences, organisation, candidature, contact  la fiche de poste ICI !

Le Parc naturel régional du Vercors recrute un.e Chargé.e de Mission Culture et Patrimoine

CONTEXTE

LE PARC RECRUTE UN.E CHARGÉ.E DE MISSION CULTURE ET PATRIMOINE, POUR UN REMPLACEMENT EN CONTRAT TEMPORAIRE AU SEIN DU SERVICE TRANSVERSAL EDUCATION, CULTURE ET PARTICIPATION CITOYENNE.
Le chargé de mission culture élabore et accompagne le déploiement et la mise en oeuvre de la programmation en cours de la mission culture et patrimoine. L’intention de la mission est de contribuer à la sensibilisation et à la participation des habitants et des usagers du territoire, afin de les accompagner dans la compréhension des enjeux croisés du territoire, agricoles et forestiers , d’accueil et de développement touristique, de préservation des ressources et de la biodiversité, d’aménagement, d’énergie et de mobilité.
Dans le cadre de la Charte du Parc, la mission culture et patrimoine est connectée aux territoires et à ses acteurs et s’articule autour de l'idée que la sensibilisation et la valorisation des patrimoines par de l’action culturelle et de la médiation contribue à la recherche permanente d’équilibre dans le développement du territoire.

ZOOM SUR… LA MISSION

Il s’agira de :
Piloter la mise en oeuvre opérationnelle du programme d’action 2022 de la mission culture et patrimoine, en articulation avec les chargés de mission thématique du parc,
• Contribuer à la stratégie prospective en vue de nouveaux projets et de mobilisation financière pour la préparation de la programmation 2023, en l’inscrivant dans les orientations de la nouvelle Charte du Parc,
• Appuyer les acteurs culturels de territoire dans leur projet de médiation et de valorisation du patrimoine (accompagnement à la mobilisation de financement et à la mise en oeuvre des projets... ) en plaçant la culture comme moyen d’interpellation et de mobilisation autour des enjeux du Parc,
• Accompagner les acteurs du territoires (techniques, politiques et associatifs) à comprendre et s’approprier l’enjeu des démarches artistiques et culturelles, en vue de leur développement auprès des acteurs du territoire (politiques, techniques, associatifs),
• Impulser et accompagner la mise en oeuvre multi-partenariale d’actions culturelles et artistiques dont Lire les montagnes - résidence d’auteur, valorisation culturelle de l’ENS de Combe Laval,
• Contribuer au développement de partenariats territoriaux avec les collectivités locale et les faire vivre par l’émergence de projets nouveaux(CTEAC), notamment en lien avec les projets scolaires,
• Coordonner les résidences d’artistes en cours (Chemins faisant...Résidence les alpages)
• Faire vivre les expositions du Parc (exposition Villes Portes, Expo Traverses/50 ans du Parc),
• Impulser et structurer des modalités d’accompagnement de valorisation de petit patrimoine bâti, en coordination avec la Fondation du Patrimoine, dans une logique innovante et favorisant la participation citoyenne,
• Participer à la vie de l’équipe du Parc et aux actions collectives, dont la Fête du Bleu sur son volet Diversité culturelle.

Profil et compétences, organisation, candidature, contact  la fiche de poste ICI !

Le Parc naturel régional du Vercors recrute
un.e stagiaire en communication numérique

 

CONTEXTE

Le Parc naturel régional du Vercors dispose de plusieurs outils numériques de communication : une infolettre mensuelle, le site Internet institutionnel, la page Facebook, des comptes sur twitter, Instagram, plusieurs plateformes de partage de vidéos et soundcloud. Le site Internet a été mis en ligne en juillet 2020 et nécessite d’être complété à la fois dans les textes, mais aussi par tous moyens dynamiques de mise en visibilité de ses informations (vidéos, contenus sonores…). La page Facebook voit le nombre de ses abonnés augmenter régulièrement (sans achat de publicité) ainsi que twitter et Instagram. Toutefois, l’alimentation en contenus, l’animation de ces supports et leur mise en lien stratégiques permettraient d’améliorer leur capacité d’influence auprès des internautes pour une meilleure médiation « scientifique » et culturelle des thématiques développées par le Parc.

ZOOM SUR… LA MISSION

 Rédiger des contenus pour les différents outils numériques (écriture type journalistiques, adaptation de contenus techniques pour tous types de lectorat)
 Imaginer des solutions dynamisant les outils numériques et facilitant le passage de l’un à l’autre et le trafic
 Faciliter et suivre la réalisation de deux ou trois clips pédagogiques par un prestataire
 Éventuellement concevoir des contenus multimédias (clips, capsules sonores mp4 – avec images…)

Profil et compétences, organisation, candidature, contact  la fiche de poste ICI !

Compte tenu du nombre restreint de candidatures reçues, il est envisagé de repousser le calendrier des dates limites de candidatures et d'entretien.