A- A+

L'infolettre du Parc du Vercors - Mai 2022

Le Vercors #81La magazine Le Vercors #81 vient de sortir !

Dans ce magazine, sans viser l’exhaustivité des sujets passionnants qui touchent à la verticalité de notre paysage, nous nous sommes intéressés à quelques uns de ses enjeux, caractéristiques, et à son histoire : l’érosion du ravin des Arches ; la doradille élégante, cette petite fougère très rare ; l’exploration des grandes voies par les alpinistes des années 1950 jusqu’aux grimpeurs des années 2000 ; les métiers de la verticalité ; la géodiversité ; les conflits d’usage et la médiation...

Vous retrouverez également nos rubriques habituelles, des portraits, nos bons plans, un tour de la filière piscicole, des rencontres littéraires et bien d’autres choses.

Bonne lecture !

Le Vercors #81

Pour les habitants du territoire, il arrivera dans votre boîte aux lettres fin mai.

Gardes de la Réserve et écogardes du ParcC'est la reprise pour les gardes et écogardes | 1er mai

Comme chaque année, les 6 écogardes au Parc naturel régional du Vercors et les 2 gardes saisonniers de la Réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors reprennent leur fonction du mois de mai à la fin du mois d'octobre.

Petit rappel de leurs missions communes : Accueillir, informer, sensibiliser randonneurs et visiteurs Surveiller les sites naturels et veiller à leur préservation Assurer un suivi scientifique et technique des milieux ; et plus spécifiquement pour les écogardes : Être l’interlocuteur de terrain des collectivités du territoire Assurer la maintenance des itinéraires de randonnées (signalétique directionnelle et balisage). Ainsi, les gardes et écogardes sont le relais principal sur le terrain entre les usagers, les communes et le Parc du Vercors.

Les écogardes et leurs secteurs d’intervention : Coulmes et Royans Isère : Étienne Bessaguet ; Quatre-Montagnes et piémont nord : Alan Fraschini ; Vercors Drômois : Éric Charron ; Trièves : David Leroy ; Gervanne et Royans Drôme : Sébastien Bossand ; Diois : Michel Morin. Pour la Réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors : Lucas Delalande et Guillaume Fruquière.

Le flyer

Formation aux Conversations carbone dans le VercorsFormation aux Conversations carbone dans le Vercors | 13 mai

Le Parc naturel régional du Vercors est engagé dans un projet TEPos, Territoire à Énergie Positive qui permet de développer des actions visant à réduire les consommations d’énergies et à développer la production d’énergies renouvelables tout en réduisant les émissions de carbone.

Les structures (entreprises, collectivités, associations...) situées dans le Parc naturel régional du Vercors ont une politique environnementale en accord avec les valeurs du Parc. Ainsi, en tant qu'habitants, salariés ou bénévoles sur le Vercors, si vous souhaitez aller encore plus loin dans votre engagement environnemental, c'est possible !

Les Conversations Carbone sont des ateliers participatifs encadrés par deux animateurs certifiés. Le Parc du Vercors propose une formation et un accompagnement* pour que de nouvelles personnes deviennent "facilitateurs de Conversations Carbone" et puissent animer ce type d'atelier. Cette méthode d’accompagnement du changement est particulièrement intéressante car elle permet aux participants de prendre conscience de leur empreinte carbone et de trouver des solutions pour la diminuer... dans la bonne humeur !

Ainsi, si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure (au sein même de votre structure ou en dehors) et prendre part à nos côtés à l’essaimage de cette méthode parce qu’elle correspond à vos valeurs, n’hésitez à participer en consultant l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) et le dossier de candidature et pourquoi pas en répondant à l'appel à manifestation d'intérêt !

L'appel à manifestation d'intérêt est ouvert jusqu'au 13 mai 2022.

Comptant sur votre attention pour cette démarche !

L'AMI & Dossier de candidature

Plus de précisions auprès de Noëllie Ortega, chargée de mission Éducation au territoire et participation citoyenne

*grâce au soutien de l’ADEME

ABC Mission photosMission photos et observatoire participatif de la biodiversité du Vercors | 16 mai

Partager votre intérêt pour la biodiversité près de chez vous ? Une mare à proximité ? Des chauves-souris dans votre grenier ? Un arbre remarquable sur votre chemin ? Participez aux programmes thématiques de collectes d'observations en partageant les vôtres sur l'observatoire de la biodiversité du Vercors et contribuez ainsi à enrichir la connaissance du territoire et préserver la biodiversité !

Les thèmes sont les pollinisateurs, les zones humides, les arbres remarquables, les chauves-souris et le Gypaète barbu. Pas besoin d'être un expert, simplement être intéressé, attentif et prendre quelques notes de ses observations.


À vos boitiers ! Prêt ! Photographiez ! Du 16 mai au 31 juillet, habitants du Vercors, participez à l'atlas de la biodiversité du Vercors en nous envoyant quelques-unes de vos meilleures photos de nature. Des papillons aux oiseaux en passant par les fleurs ou les arbres, immortalisez la beauté de votre commune sous le prisme de la biodiversité et des thématiques de l’atlas de la biodiversité communale.

Les meilleures photos seront sélectionnées et apparaîtront dans un petit recueil d’images, accompagnées du crédit photo et de la zone géographique. Cela participera à faire découvrir la diversité du vivant du Vercors mais aussi à nous sensibiliser à la préservation de celle-ci. → Toutes les infos dans le lien plus bas.


Tous les mois, des sorties, des balades, des échanges dans une ou plusieurs des 38 communes impliquées dans l'atlas de la biodiversité du Vercors. Les communes concernées communiquent ces infos et nous informons également des dates et des lieux sur nos réseaux sociaux et sur la page consacrée à l'ABC sur notre site Internet.

Toutes les infos & L'observatoire

Appel à projets scolaires 2022-2023À l'école du Parc, c'est reparti pour une nouvelle année scolaire | avant le 17 mai

Accompagner les élèves et enseignants dans les projets de découverte et d'une meilleure connaissance du territoire et de ses enjeux est une mission fondamentale des Parcs naturels régionaux !

Aussi en 2022-2023, le Parc du Vercors propose aux enseignants du cycle 2 au lycée, un appel à projets scolaires avec un panel de thématiques pour mieux comprendre les spécificités du massif.

Pastoralisme ; changement climatique ; alimentation ou encore découverte des milieux et espèces proches de son école avec les Atlas de la biodiversité communale seront autant de thèmes abordés pour connaître et mieux comprendre les enjeux d'adaptation mais aussi de préservation auxquels le territoire doit faire face.

Avec les projets des Aires terrestres éducatives - qui consistent en la mise à disposition et la gestion par une classe d'un terrain, et À l'école de la Réserve, les jeunes générations sont invitées à découvrir les rôles et fonctionnements des espaces protégés, à comprendre que les activités humaines, les espèces et les milieux coexistent sur les mêmes espaces et forment un système dont il convient de maintenir les équilibres.

Cette prochaine année scolaire donnera donc la possibilité à un peu plus d'une 50aine de classes de l'ensemble du Parc du Vercors et des villes-portes et au moins autant d'enseignants de se lancer dans des projets qui reposent sur l'éducation au territoire, à la citoyenneté et parfois même sur l'éducation artistique et culturelle.

Le service éducation, culture et participation citoyenne est en première ligne pour assurer la coordination de ces projets et travaille main dans la main avec de nombreux partenaires : l'Éducation nationale, les acteurs spécifiques en fonction des projets mais aussi et surtout des intervenants en éducation à l'environnement et au territoire et des artistes.

Pour tout savoir sur les thématiques de l'appel à projets et candidater, c'est jusqu'au 17 mai et par ici :

L'appel à projet  & Candidater en ligne

Et bien entendu, en dehors de l'appel à projet, sachez que le musée de la Préhistoire du Vercors et le mémorial de la Résistance proposent aussi de nombreux ateliers pédagogiques dans et hors les murs, adaptés aux différents niveaux scolaires, renseignez-vous !

Challenge Mobilité 2022Challenge mobilité | 2 juin

Cette 12e édition aura lieu cette année le jeudi 2 juin. Cette journée, organisée par la région Auvergne-Rhône-Alpes, sur les 12 départements, est l'occasion de venir autrement au travail en privilégiant les modes de transports alternatifs à la voiture individuelle : les transports collectifs, le covoiturage, la marche ou le vélo.

Le vélo sous toutes ses formes sera à l'honneur cette année en lien avec dispositif d'accompagnement des employeurs pour développer la culture vélo dans les structures privées ou publiques.

N'hésitez pas à mobiliser votre structure (entreprise, collectivité, association, etc.) et vos collègues pour s'inscrire et participer au challenge.

Dans chaque département des relais locaux peuvent vous aider dans l'organisation avec des conseils et des outils de communication.

Infos et inscriptions

cycle de conférence Petites villes de demainSuccès du cycle de conférences des "petites villes de demain" du Royans Vercors  | à suivre le 7 juin


La Chapelle-en-Vercors et Saint-Jean-en-Royans, la communauté de communes du Royans Vercors et le Parc du Vercors se mobilisent dans le cadre du programme national « Petites villes de demain » afin de partager avec les habitants des éléments d’états des lieux et de prospective du territoire à travers un cycle de trois conférences-débats.

Le premier rendez-vous intitulé « RuralitéS en transition » s'est tenu le 21 avril à La Chapelle-en-Vercors et a réuni environ 80 personnes autour d'élus du territoire. Pierre-Antoine Landel et Philippe Bourdeau, tous deux enseignants-chercheurs à l'Institut de géographie alpine de l'université Grenoble-Alpes et intervenants de la soirée, ont interpellé les habitants en faisant état de leurs observations et réflexions. Six images ont ainsi organisé les échanges : 1) De l’espace rural à ma mosaïque rurale ; 2) Habiter le Vercors en 2022 ; 3) Transition territoriale : de quoi parle t on ? ; 4) De l’habitabilité récréative à l’habitabilité transformative ; 5) Six figures de l’interface entre innovations sociales et collectivités territoriales ; 6) Quels liens avec l’histoire du territoire ?

La soirée animée par Radio Royans sera bientôt (ré-)écoutable en podcast !

Fortes de cette première conférence réussie et appréciée, les collectivités partenaires vous invitent au second rendez-vous le 7 juin prochain en soirée, à la salle la Parenthèse de Saint-Jean-en-Royans (plus d'informations à venir).

Elise Rougé et Tangi Le DantecComprendre les enjeux des espaces agricoles à l'échelle d'une commune

Comme d'autres communes, la ville de Die est soumise à une pression foncière importante qui interroge ses élus sur l'évolution induite pour l'agriculture du territoire et la préservation des espaces naturels. Afin d'éclairer les orientations pouvant être prises, un partenariat entre la commune, la communauté de communes du Diois et le Parc du Vercors a permis de mettre en place deux actions complémentaires :

Un diagnostic agricole de la commune réalisé par Tangi Le Dantec, stagiaire étudiant en école d'ingénieur en agronomie dont l'objectif est de décrire précisément l'activité agricole sur la commune afin d'en apprécier la diversité et les perspectives d'évolution.

Une analyse des paysages agricoles et naturels de la commune conduite par Elise Rougé dans le cadre de son projet de fin d'étude d'école nationale supérieure du paysage de Versailles-Marseille. Ce travail doit mettre en évidence les mutations du territoire, l’évolution des paysages, l'organisation spatiale actuelle de l'agriculture et la contribution de cette activité au patrimoine paysager. Le projet de fin d'études doit également proposer une démarche de projet à partir des enjeux qu’Élise aura repérés.

Ces travaux débutés en février seront livrés en juillet. Les résultats devront permettre aux élus et services de disposer d’une approche paysagère et d'appréhender de manière globale les enjeux agricoles dans l'aménagement du territoire et les liens très étroits avec les espaces naturels. Ils seront très utiles à la commune et à la communauté de communes du Diois pour poursuivre l'élaboration du PLUi et contribuer à consolider une stratégie et des outils partagés pour les espaces agricoles.

Pin à crochet coupé et muret sur ln mont Aiguille 2014
©Bernard Angelin sur camptocamp en 2014

Un arrêté d'interdiction du bivouac sur la pelouse sommitale du mont Aiguille 

Les falaises du Vercors sont appréciées pour de multiples raisons, le paysage exceptionnel, leur géologie, l’escalade… Elles sont aussi un milieu fragile dont les aspérités et les cimes recèlent des trésors de biodiversité que nous nous devons de préserver collectivement. Cela nécessite parfois des mesures particulières, d’autant plus dans un contexte de forte fréquentation. Il est ainsi notable qu'au sommet mont Aiguille, un certain soir de juin 2021, 50 tentes ont été dénombrées.

Malheureusement depuis 2014, cette prairie fait l’objet de dégradations multiples qui s’intensifient (pin à crochets coupé, feux, murets de pierre, déchets...). Ainsi en janvier 2022, la commune de Chichilianne a pris un arrêté municipal d’interdiction du bivouac, soutenu par une motion de Saint-Michel-les-Portes, Saint-Martin-de-Clelles, de la communauté de communes du Trièves et du Parc du Vercors. Cette décision s’accompagne d’une démarche de sensibilisation en espérant pouvoir lever cette interdiction dans le futur.

AG Apara 2022Tous les Parcs naturels régionaux d’Auvergne-Rhône-Alpes dans le Vercors

La région Auvergne Rhône-Alpes compte dix Parcs naturels régionaux, soit environ 25% des communes et 30 % de la superficie de la région. En 2015, ce réseau des Parcs se constitue en association des Parcs naturels régionaux d'Auvergne-Rhône-Alpes (Apara), et se propose comme interlocuteur relais entre les Parcs naturels régionaux et les instances de niveau régional (Conseil régional, services de l’État en région, autres têtes de réseau…).

Le 1er avril dernier, l’Apara a réuni des représentants de chaque Parc (élus et directeurs) à l'occasion de son assemblée générale au centre de vacances Le Piroulet à Vassieux-en-Vercors lequel leur a réservé un fort bel accueil. C'est l'un des temps privilégiés pour partager les expériences, mesurer les enjeux, réfléchir aux actions déjà menées par les groupes de travail (énergie et climat, forêt bois, biodiversité, éducation, géomatique, urbanisme et paysage, culture, communication, agriculture, tourisme) ou futures en 2022, notamment sur le transfert de la gestion de Natura 2000 à la Région, la contribution des Parcs à l'élaboration des nouveaux contrats avec la Région, l'analyse des rapports de la Chambre régionale des comptes, l'identification de chantiers communs ou encore le transfert d'actions réussies d'un Parc à l'autre. Frédéric Bonnichon, vice-président du Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes délégué à l'environnement et à l'écologie positive en charge des Parcs, qui devait se joindre, a malheureusement a du annuler sa visite pour des raisons de santé.

La météo de ce 1er avril a fait la farce de recouvrir les paysages et les routes d'une neige lourde et abondante qui a rendu les trajets quelque peu épiques mais n'a au final empêché personne de retourner à bon port !

Panneaux photovoltaïques
©Guillaume Atger

Commission transition énergétique

La dernière réunion de la commission Transition énergétique du Parc du Vercors s'est tenu le 29 mars dernier et a réuni une quinzaine d'élus et de partenaires. Elle a permis de faire un point d'étape sur les principales actions en cours dans ce domaine : le projet de réserve internationale de ciel étoilé dont le dossier de candidature au label sera déposé d'ici l'été ; les réflexions sur l'énergie éolienne avec la communauté de communes du Royans Vercors qui doivent se poursuivre par un rendez-vous avec les services de l'État pour l'obtention d'un avis éclairé sur les secteurs envisagés ; le positionnement du syndicat mixte du Parc du Vercors sur la mobilité suite aux prises de compétences des communautés de communes ; le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt pour la diffusion des Conversations Carbone (voir l'article plus haut) ; l'appui aux centrales villageoises pour lesquels le Parc a notamment réédité des documents de communication dont un dépliant.

La présentation & Le compte-rendu

Virgile AdamiMieux connaître l'agroforesterie

L'agroforesterie est une pratique agroécologique visant à redonner une place aux arbres dans les systèmes agricoles en production animale comme végétale. Le Parc du Vercors a déjà initié un accompagnement sur cette thématique en proposant en janvier 2021 une formation « élevage et agroforesterie » en partenariat avec le bureau d’études Agroof, sur demande des agriculteurs adhérents à la marque Valeurs Parc. Par la suite, le Parc s’est engagé dans le programme « Plantons des Haies », et accompagne aujourd’hui une douzaine d'agriculteurs sur le financement de projets d'implantation de haies dans ou autour de parcelles agricoles.

Afin de définir les prochaines actions du Parc sur le sujet de l’agroforesterie, un étudiant en agronomie, Virgile Adami, est actuellement chargé de réaliser un état des lieux des pratiques agroforestières sur le territoire lors de son stage de fin d'études.

Du Diois au Quatre-Montagnes, les pratiques étudiées sont multiples (plantation et sauvegarde de haies et d’arbres isolés, pâturage dans les cultures pérennes, etc.), tout comme les systèmes agricoles visés (élevage, nuciculture, viticulture, maraîchage, plantes aromatiques, etc.). En plus de recueillir les retours d'expériences de projets collectifs conduits sur le territoire, Virgile souhaite également contacter des agriculteurs qui voudraient partager leurs connaissances, et avis sur les pratiques agroforestières afin d'identifier les leviers dont le Parc pourrait se saisir.

Si vous voulez apporter votre témoignage, envoyez un mail à Virgile Adami

GTV à VTTRéédition du guide consacré aux Grandes Traversées et Tour du Vercors à VTT

Le guide vient de paraître aux éditions Glénat Livres en co-édition avec le Parc naturel régional du Vercors ! Il propose des itinéraires pour découvrir autrement le Vercors. Enrichi de nombreuses variantes comme la traversée des Hauts-Plateaux, la traversée d'une partie de le Gervanne et du Diois par les Chemins du soleil mais aussi une nouvelle traversée du Trièves (de Grenoble à Lus-la-Croix-Haute).

Tous les services liés à l'itinérance à VTT (hébergements, moniteurs, loueurs, réparateurs....) et de nombreuses informations sur le patrimoine du Vercors sont indiqués. Vous retrouverez des séjours tout compris ou en liberté sur les itinéraires des Grandes Traversées du Vercors (GTV) auprès des agences de voyages et de l'association des professionnels des Grandes Traversées du Vercors réservables en ligne.

Avec l'essor du VTT à assistance électrique, certains itinéraires plutôt exigeants sont aujourd'hui accessibles au plus grand nombre. Les traces gps sont téléchargeables sur le site Vercors rando qui, lui aussi, a fait peau neuve.

GTV à VTT, 2022, éditions Glénat, 17,90 € | Disponible à la boutique du Parc naturel régional du Vercors, en commande en ligne sur le site des éditions Glénat et chez tous les bons libraires.