Le musée : toute une histoire !

Malenfant découverte silex

 

Fouilles P51 Vassieux en Vercors

 

Fouilles Vassieux en Vercors

 

Extrait fouilles P51 Vassieux en Vercors

Tout commence en 1969...

____________

"Pendant l'hiver 1969, alors que le Vercors était sous la neige, je décidai contre toute logique d'effectuer un raid dans la partie méridionale du massif, riche en silex. Sur le plateau de Vassieux, loin devant moi, j'observai la présence d'un champ labouré sur lequel la neige n'avait pas tenu. Je découvris dans les sillons des éclats de taille larges comme la paume de la main, à ma connaissance de dimensions inconnues en région alpine.
[...]
Au soir du 10 mai 1970, je m'aventurai sous les couverts (...). A mes pieds, sur plusieurs mètres de long, des rognons de silex brisés et de nombreux nucleus à grandes lames formaient un vaste pierrier. Devant moi, quelque chose avait recommencé à battre parmi les pierres bleues qui attendaient le retour des hommes depuis quatre millénaires et demi".

Michel Malenfant, Dans un Vercors inconnu, rencontre avec des hommes de taille et de troc du IIIe millénaire.

 

1970 : le Docteur Michel Malenfant, président du Centre de recherches préhistoriques du Vercors, découvre un grand pierrier coiffant un énorme amas de silex taillés. L'association mène alors des campagnes de fouilles et met en évidence un atelier de taille de silex de plus de 80 m², très bien conservé.

Il sera dénommé "P51".

Des fouilles et des recherches complémentaires conduites ensuite permettront d'identifier cet atelier de Vassieux comme un site de production de grandes lames, exploité par des artisans-tailleurs au Néolithique final, entre 2700 et 2400 av. J.-C.

 

1980 : un premier musée pour protéger le site

_____________

Dès 1980, un premier bâtiment de 320 m² abrite le site archéologique.

Le Centre de recherches préhistoriques du Vercors propose des animations.

L'atelier de taille de silex de Vassieux est classé au titre des Monuments historiques en 1982.

1991 : extension et rénovation du musée

_____________

En 1991, une extension sur deux niveaux est réalisée : le musée prend forme ! Le parcours muséographique développe l'histoire du peuplement de l'homme sur le Vercors à la Préhistoire.

Quelques années plus tard, un projet scientifique et culturel est élaboré avec la Conservation du Patrimoine de la Drôme afin de rénover le bâtiment et créer un nouveau parcours. Un comité scientifique composé d'archéologues (Pierre Bintz, Jacques Brochier, Alain Beeching, Michel Malenfant, Jacques Pélegrin) rédige le programme muséographique. L'ouverture a lieu en 2007.

L’objectif principal est d’affirmer le rôle du musée comme un lieu de référence archéologique et culturel, au niveau départemental et régional sur la Préhistoire. Les enjeux sont nombreux :

- Un enjeu patrimonial : mieux protéger et valoriser l'atelier de taille ainsi que les collections archéologiques.

- Un enjeu scientifique : présenter le résultat des recherches réalisées depuis une trentaine d'année sur le Vercors, développer les questions autour des relations sociales, des inventions techniques, de l'économie et de la relation entre l'Homme et son environnement (pastoralisme, paysage, montagne...), du Paléolithique au Néolithique.

- un enjeu touristique : offrir aux visiteurs un meilleur accueil grâce à l'emménagement des espaces et des abords, et renforcer l'offre touristique sur le Vercors.

- Un enjeu culturel : proposition d'une programmation culturelle et pédagogique : visites commentées, ateliers, expositions temporaires, itinéraires de découverte...

- Un enjeu architectural : conception d'une architecture contemporaine, démarche environnementale en cohérence avec sa situation dans le Parc Naturel Régional du Vercors.

 

 

Le musée en quelques dates

Le projet architectural : un musée adapté à son environnement 

_____________

Le projet est confié à un architecte de Romans, Bernard Cogne. Le musée est en premier lieu conçu de manière à ne pas dégrader les vestiges archéologiques dans le sous-sol.

Le choix de matériaux simples tels que le bois et le béton permet au musée d'être intégré au mieux dans son environnement et est adapté au thème de la Préhistoire. Dans une démarche environnementale en cohérence avec sa situation dans le Parc Naturel Régional du Vercors, le musée est doté d'aménagements durables : chaudière à bois, isolation...

A l'intérieur, les espaces muséographiques sont répartis sur deux niveaux, pour faciliter l'accessibilité et les circulations. L'éclairage du parcours évolue du plus lumineux au plus sombre. Le visiteur profite d'une recherche de transparences et d'ouvertures sur l'extérieur.

 

Musée de la préhistoire du Vercors architecture

Visite du Musée de la Préhistoire Vassieux-en-Vercors

Vue drone du Musée depuis le ciel