Inventorier, suivre ou réintroduire une faune et une flore rares ou menacées (suite)

  

Gypaète barbu

Le Vercors recèle une grande variété d’écosystèmes, conditions favorables au développement et au maintien d’une belle biodiversité : faune de "haute" montagne (campagnol des neiges, venturon montagnard…) et des falaises (tichodrome échelette, bouquetin des Alpes, vautour fauve...) ; espèces d’affinités méridionales (cigale, perdrix rouge…) et des espèces « reliques  glaciaires » (lièvre variable, tétras-lyre, lagopède alpin, chevêchette d’Europe…).

Le massif accueille des espèces animales d’une exceptionnelle diversité dont la répartition à l’échelle de l’Europe est souvent réduite et dont beaucoup sont protégées. 72 espèces de mammifères dont 29 espèces de chauves-souris (parmi les 34 répertoriées en France), les 6 ongulés sauvages (cerf, mouflon, chamois, sanglier, chevreuil, bouquetin), belettes, écureuils, marmottes, loups, renards, lynx… 140 espèces d’oiseaux nicheurs dont l’aigle royal, le grand duc d’Europe… 25 espèces de reptiles et amphibiens.

Les espèces végétales sont tout autant diversifiées. La flore alpine côtoie la lavande et les prairies sèches à orchidées, présentes en grand nombre sur le massif. Sur une même pente dans le Diois, on peut rencontrer l’edelweiss, symbole de la "haute" montagne, et le thym, typiquement méditerranéen. En tout, 1 800 espèces végétales dont 85 espèces protégées, 79 espèces d’orchidées, la tulipe sauvage, pulsatille de Haller, doradille élégante, lycopode, ancolie, lys martagon...

Certaines espèces sont là depuis "toujours", d’autres sont apparues ou réapparues spontanément après une disparition plus ou moins longue. Le Parc naturel régional en a réintroduit d’autres qui font l’objet de veille et de suivi scientifique.

Nos missions :
  • Veiller, suivre des espèces et mener des actions de gestion pour les préserver (aigle royal, vautour fauve, lagopède... plan de gestion de la tulipe sauvage...)
  • Concevoir et organiser des programmes de réintroduction d'espèces (marmottes, bouquetins des Alpes, vautours fauves, gypaètes barbus)
  • Améliorer la connaissance sur les espèces à enjeux présentes sur le massif
  • Mette à disposition des données naturalistes (habitats naturels, suivi d’espèces...)
  • Sensibiliser les acteurs du territoire et les porteurs de projets d'aménagement pour qu'ils intègrent les enjeux liés à la préservation de certaines espèces sauvages
Ce que le Parc naturel régional du Vercors fait avec vous :
  • Apport d’éléments de connaissance pour des communes et communautés de communes permettant l'intégration des enjeux de préservation des espèces dans leurs projets (exemple : «Atlas de la Biodiversité Communale ou inter-communale»)
  • Mise en œuvre du Plan Loup Vercors élaboré en concertation avec les acteurs concernés par le retour du loup
  • Organisation de temps d’informations sur des sujets préoccupants tels que l’arrivée d’espèces exotiques envahissantes comme la pyrale du buis
  • Organisation de temps d’animation et de sensibilisation (soirées débats, projection, visites accompagnées...)
Nous travaillons en collaboration avec…
Ressources utiles pour aller plus loin