Les falaises du Vercors

Les falaises du Vercors sont taillées dans les roches dures : les calcaires.

Leur hauteur dépend de l'épaisseur de la couche calcaire : 200 à 400 mètres pour l'urgonien, quelques dizaines de mètres pour le tithonique (périphérie du massif, ainsi que pour le sénonien (intérieur du massif).

 

En observant attentivement une falaise de calcaire urgonien, on y voit des lignes horizontales mettant en évidence que la roche est constituée d'un empilement de strates, de nature sensiblement différente.

Les strates massives qui apparaissent en relief correspondent à des calcaires presque purs, déposés dans des mers chaudes et peu profondes.

 

 

 

 

 

Les strates friables qui apparaissent en creux correspondent à des calcaires renferrnant des impuretés (argiles, sables), déposés dans des eaux plus profondes et plus froides.

plein les yeux © Herrault AlainAu pied d'une falaise on trouve généralement un éboulis où tombent les rochers issus de l'érosion de la falaise.

Aux altitudes moyennes, les éboulis sont peu alimentés et disparaissent sous la végétation. Aux altitudes élevées, l'action du gel provoque le fractionnement de la roche et on peut voir des éboulis actifs, sans végétation.